Jour de Réalimentation: De Quoi S’agit-il et en Quoi Cela Consiste-t-il

Jour de Réalimentation: De Quoi S’agit-il et en Quoi Cela Consiste-t-il

Si vous êtes un passionné de fitness, vous avez sans doute déjà entendu parler des “jours de réalimentation,” une stratégie selon laquelle vous augmentez vos calories, les glucides en particulier, pendant un jour afin de faire le plein d’énergie et d’améliorer vos performances, ainsi que vos résultats.

Des recherches prometteuses soutiennent les jours de réalimentation. Laissons de côté les détails inutiles et voyons les avantages réels des jours de réalimentation.

Les plus des jours de réalimentation

Lorsque vous consommez des glucides, ils sont transformés en glucose ou glycémie. Votre corps utilise cette glycémie comme source principale de carburant.

Le glycogène, c’est-à-dire les glucides stockés dans votre foie et dans vos muscles, agit en tant que source de secours.

Bien que les exercices intenses soient clairement excellents pour vous, ils vous épuisent également.

Ajoutez-y un déficit de calories et la situation se complique : vos stocks de glycogène s’appauvrissent, votre corps entre dans un état de stress et cela vous épuise mentalement.

Au niveau physique, vous pouvez affronter cette situation avec le temps de repos et de récupération nécessaire.

Mais au niveau alimentaire, c’est un peu plus compliqué. Naturellement, vous pouvez manger plus, mais si vous essayez de perdre du poids, vous goinfrer pour vous sentir mieux est exactement ce qui vous a conduit ici.

Vous voulez donc éviter cela et vous contrôler un peu : c’est alors qu’interviennent les jours de réalimentation.

Il ne s’agit pas d’une journée de triche. Lors de ces dernières, vous vous laissez aller et mangez toute une série aléatoire de malbouffe.

Elles vous apporteront peut-être les bienfaits d’un jour de réalimentation outre l’excès de graisse et de sodium, mais les calories vides, ainsi que les ingrédients problématiques typiques de la malbouffe n’auront aucun effet positif.

Avec un jour de réalimentation, vous consommez un certain type d’aliments, des glucides à index glycémique élevé, qui seraient autrement néfastes et vous les utilisez ainsi de manière profitable.

En effet, après avoir consommé un niveau de calories réduit pendant un temps, votre corps présente un léger déficit en glucides, particulièrement en glycogène, la forme stockée de votre principale source d’énergie, le glucose.

Dans ce cas-là, lorsque vous augmentez vos glucides, ceux-ci réapprovisionnent votre glycogène, au lieu d’être stockés sous forme de graisse.

Le glycogène musculaire en particulier, vous permet de vous dépasser pendant l’effort. Après avoir fait le plein de glycogène durant votre jour de réalimentation, vous devriez donc être capable de pousser encore plus loin lors de votre entraînement suivant.

Un autre avantage de l’augmentation des glucides est que cela fait du bien de manger des plats savoureux. En effet, les aliments riches en glucides libèrent dans votre cerveau une hormone provoquant une sensation de bien-être, la sérotonine.

Vous pourriez certainement vous en sortir avec de simples pommes de terre saupoudrées de farine de blé, mais pourquoi vous limiter à cela si des gaufres vont tout aussi bien ?

Psychologiquement, déguster les aliments plus décadents associés aux glucides, surtout au niveau de la réalimentation, fait du bien après l’austérité du reste du plan d’alimentation conçu pour des résultats.

Les LIMITES des jours de réalimentation

Certaines personnes affirment que les jours de réalimentation augmentent la leptine, une hormone qui régule la faim et dit à votre cerveau que vous êtes rassasié.

Elles s’appuient sur une étude de 2001 qui prouve que les glucides augmentent la leptine.

Mais en lisant l’étude jusqu’à la fin, on peut voir que les auteurs affirment que leurs découvertes “montrent que la leptine n’a pas d’effet important sur l’appétit.”

Qui plus est, une autre étude de 1999 affirme que “les niveaux de leptine chez les sujets à jeun retournent à leur niveau normal après 12 h de réalimentation.”

Autrement dit, le niveau de leptine n’augmente que temporairement et n’a pas de véritable impact sur la faim.

Certains programmes de Beachbody comprennent-ils des jours de réalimentation?

80 Day Obsession oui, mais avec quelques modifications. Bien que diverses études montrent des stratégies de jours de réalimentation qui ont obtenu des effets positifs, il ne s’agit pas d’une règle générale.

Lorsque la Super Trainer de Beachbody Autumn Calabrese a voulu ajouter des jours de réalimentation au programme 80 Day Obsession, nous avons tenu compte de certains éléments, dont ses années d’expérience avec les jours de réalimentation en tant qu’entraîneuse et bodybuildeuse, ainsi que les documents scientifiques fiables existants.

Le résultat est ce que nous appelons des jours de réalimentation modifiés.

Les jours de réalimentation modifiés ne sont pas aussi gourmands que les traditionnels. Les excès importants de calories ne conviennent pas à tous et peuvent provoquer une sensation de ballonnements.

De plus, certaines personnes des groupes d’essai ont perçu une amélioration de leurs performances et un effet positif au niveau psychologique, y compris avec une augmentation de leurs calories plus modérée.

Mais les jours de réalimentation modifiés peuvent néanmoins apparaître comme offrant beaucoup de nourriture, c’est pourquoi les glucides de ces jours sont riches en glycémie, c’est-à-dire qu’ils sont vite absorbés afin d’être digérés plus vite et ne pas vous donner la sensation d’être gonflé.

L’absorption rapide des glucides riches en glycémie signifie qu’ils réapprovisionnent également le glycogène rapidement, ce qui fait d’eux un élément clé de vos repas préalables à vos entraînements.

En résumé

Lorsque vous réalisez un programme aussi contraignant que 80 Day Obsession, il est facile de vous perdre dans l’idée que plus c’est dur, mieux c’est.

Cela peut souvent être vrai, il est important de travailler dur et de rester fidèle à votre régime. Parfois cependant, vous avez simplement besoin d’une pause, de prendre un jour de réalimentation et de manger un biscuit. Cela fait du bien.